Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 juin 2012 2 26 /06 /juin /2012 16:10

Présidentielle 2012. Une communication politique bien singulière

 Presidentielles2012.jpeg

L’élection présidentielle française de 2012 a présenté de nombreuses singularités qui la distinguent nettement des précédentes du point de vue de la communication politique, comme le montrent dans cet ouvrage les chercheurs du Ceccopop et leurs partenaires étrangers réunis sous la férule de Philippe J. Maarek. D’un point de vue institutionnel, d'une part, un président sortant dans le cadre du mandat réduit à cinq ans se représentait pour la première fois. Cela donna à cette élection l’aspect inhabituel d’un référendum sur un bilan de mandat de Nicolas Sarkozy, bien différent des élections précédentes. D’un point de vue conjoncturel, d'autre part, il est clair que sa personnalité a considérablement plus pesé que celle de ses prédécesseurs, qu'il s'agisse de sa façon "interventionniste" de gouverner ou de son exposition désinhibée de son intimité et de sa personne – face à un François Hollande qui avançait astucieusement sa "normalité". Réseaux sociaux sur Internet et méthodes "classiques" de communication revisitées ont en outre exacerbé ces singularités. 

La communication politique de la présidentielle de 2007

com présidentielleLa victoire de Nicolas Sarkozy aux élections présidentielles de 2007 était-elle aussi prévisible que sa candidature ? Quelles sont les raisons de l'émergence de Ségolène Royal comme candidate socialiste, puis de sa défaite ? Pourquoi une communication fondée sur l'idée "classique" de représentation des citoyens par celui qu'ils élisent a-t-elle pu l'emporter face à une communication politique plus "moderne" fondée sur l'idée de participation ?

 

 

 


La communication politique française après le tournant de 2002

com po france 2002Maintes explications furent données de la défaite au premier tour des élections présidentielles 2002 de Lionel Jospin, qui vint « Comme un coup de tonnerre ». Ce livre, issu du séminaire de recherche 2002-2003 du Centre d'études comparées en communication politique et publique (Ceccopop) de l'Université Paris 12 Val de Marne en donne quelques clefs sous l'angle de la communication politique. 
Les approches méthodologiques et intellectuelles différentes de ses seize auteurs ou co-auteurs se recoupent pour donner un état souvent neuf de la communication politique moderne en France.
Sont explicitées la notion de « dessillement » d'un électorat, qui n'est plus dupe des stratégies de communication des hommes politiques, ou l'influence des nouveaux « médias informatisés ». Plusieurs auteurs exposent l'impéritie des sondages en France qui en fait de nouveaux artéfacts dangereux, produisant un effet opacifiant et manipulateur. Du positionnement faussement décalé et très étudié d'Olivier Besancenot à l'incohérence de la posture de communication de Lionel Jospin, les campagnes des candidats sont passées au crible afin d'indiquer les évolutions qu'elles traduisent. L'ouvrage amène ainsi à se poser la question des limites de la professionnalisation de la communication politique moderne, devenue presque un danger pour la démocratie si elle est mal maîtrisée. 
Des analyses italiennes, espagnoles et québécoises complètent cet ouvrage, en montrant notamment comment les médias de nos deux voisins ont tenté d'exorcicer le risque qu'une situation analogue se reproduise chez eux. L'influence du 21 avril sur le résultat des élections régionales de 2004 est également évoquée. 


 

Repost 0
Published by CECCOPOP - Communication politique et publique - dans Publications
commenter cet article
26 juin 2012 2 26 /06 /juin /2012 16:08

La communication politique européenne sans l’Europe : les élections du Parlement européen de 2009

com po européene 2009Existe-t-il un espace public politique européen? L'étude de la communication politique des élections au Parlement européen de 2009 peut en faire douter.
Dans la plupart des pays de l'Union Européenne, à commencer par la France, la communication politique des élections au Parlement Européen de 2009 s'est placée sous le signe paradoxal de l'absence de l'Europe dans les débats. 
Alors que les chercheurs du Ceccopop/Largotec de l'Université Paris Est et leurs partenaires étrangers réunis sous la férule de Philippe Maarek avaient observé lors d'un précédent ouvrage dans cette collection qu'en 2004, ces élections avait souffert d'un fort eurosepticisme, en 2009, l'Europe n'a souvent même pas été le sujet: les enjeux politiques, économiques et sociaux de chacun des pays ont largement pris le pas sur l'objet théorique de la communication, l'élection des députés de l'Union Européenne et les enjeux européens corollaires. 
L'homogénéité technique des modes de communication politique, du spot audiovisuel à Internet, est la seule constante observée par les chercheurs, opposée à l'hétérogénéité inattendue des contenus politiques, tous axés vers la politique intérieure – à la seule exception de la percée fréquente de l'écologie, dénominateur commun tout de même faible de cet Espace Public Européen décidément introuvable.


 

Chronique d’un « non » annoncé : la communication politique de l’Europe (juin 2004 – mai 2005)

crhonique d'un nonLe " non " des Français au référendum sur la Constitution européenne en 2005 (suivi de celui des Néerlandais), était-il imprévisible ? La campagne pour les élections européennes de 2004 ne le laissait-elle pas présager par ses faiblesses et par ses carences ? Les chercheurs du Centre d'Etudes Comparées en Communication Politique et Publique (CECCOPOP) et leurs collègues de plusieurs pays européens ont analysé les campagnes de communication politique des élections parlementaires européennes de 2004, puis celles menées pour le référendum pour la Constitution européenne de 2005. Ils ont constaté que, certes, le " non " au référendum a été en bonne partie provoqué par les erreurs, errements, parfois, de la communication politique de ceux-là mêmes qui défendaient le " oui ".

 Ils exposent aussi la toute nouvelle influence d'Internet, et en particulier des " blogs ". Mais ils constatent en outre que la campagne des élections parlementaires européennes de 2004 contenait en germe le " non " de l'année suivante : à de rares exceptions près, la communication politique de la plupart des partis en campagne pour le Parlement européen apparaissait alors, au mieux, comme principalement dominée par des enjeux nationaux, au pire, comme présentant l'Union européenne comme une Union de tous les dangers contre laquelle il fallait se protéger.


 

Repost 0
Published by CECCOPOP - Communication politique et publique - dans Publications
commenter cet article
11 juin 2012 1 11 /06 /juin /2012 12:04

Ouvrages publiés par Philippe J. Maarek

 

Communication et marketing de l'homme politique (4ème édition, LexisNexis, 2014)

 

CouvertureCP2014Souvent excessive, la mise en spectacle de la politique par les médias forme parfois un curieux alliage. La communication d’image semble trop souvent remplacer la communication d’idées, politique et « people » se mêlant parfois de façon déroutante par rapport à l’idéal démocratique.

Pourtant, il faut bien que les hommes et les femmes politiques adaptent leur communication à l'évolution de la société, qu'ils sachent aussi bien parler sous les préaux des écoles que communiquer par Internet, et parfois aussi qu’ils acceptent de participer à des émissions télévisées de divertissement bien éloignées de « la » politique.

Cet ouvrage montre qu'une démarche globale de communication et de marketing politique peut parfaitement les aider, s'ils savent la maîtriser dans toutes ses étapes. Il peut tout aussi bien être lu par des étudiants que par les militants et les hommes politiques, ainsi que par toute personne désireuse de  comprendre les rouages qui amènent nos gouvernants au pouvoir. Ses trois précédentes éditions ont toutes été adaptées et traduites en anglais et en espagnol, et figurent maintenant parmi les usuels dans de nombreux pays.

 

 

Campaign communication and political marketing

Maarek anglais

Campaign Communication and Political Marketing is a comprehensive, internationalist study of the modern political campaign. It indexes and explains their integral components, strategies, and tactics.

. Offers comparative analyses of campaigns from country to country
. Covers topics such as advertising strategy, demography, the effect of campaign finance regulation on funding, and more
. Draws on a variety of intenational case studies including the campaigns of Barack Obama and Nicolas Sarkozy
. Analyses the impact of digital media and 24/7 news cycle on 
campaign conduct

 

Márketing político y comunicación Claves para una buena información política

maarek - espagnol

Esta obra pone de manifiesto que un planteamiento global de comunicación y marketing político puede ayudarles perfectamente, si saben controlar todas sus etapas. Lo mismo pueden leerla los estudiantes que los militantes y los políticos, así como cualquier persona deseosa de comprender los mecanismos que llevan al poder a nuestros gobernantes.

 

Repost 0
Published by CECCOPOP - Communication politique et publique - dans Publications
commenter cet article
6 juin 2012 3 06 /06 /juin /2012 22:15

2010: La communication politique des régionales 2010 : premier bilan

2009 : La communication politique des élections européennes  

2008 : La communication politique des élections municipales de 2008

2007 : La communication politique des élections présidentielles de 2007: premier bilan

2006 : Gouvernance, prise de décision et communication publique territoriale (*)

2005 : L’intercommunalité et la communication publique territoriale : quels enjeux ? (*)

2004 : La communication publique territoriale et le développement durable : marketing  ou politique publique ? (*)

2003 : La communication interne des collectivités territoriales : nécessité ou gadget ?  (*)

2002 : Communication publique et nouveaux médias : Internet et alors ? (*)

2001 : Être, agir, faire croire : concevoir une stratégie de communication locale  (*)

2000 : Communication publique et proximité : citoyenneté et manipulation ? (*)

1999 : La communication publique et la construction de l’identité territoriale  (*)

1998 : Communication publique et médias : antagonisme et partenariat  (*)

1997 : La loi du 15 janvier 1990 et la communication des institutions publiques  (*)

1996 : Quelles priorités pour la communication publique aujourd’hui ? (*)

1995 : L’inflation de communicateurs politiques et publiques : symphonie ou cacophonie  (*)

• Actes et/ou enquêtes des colloques publiés par le Ceccopop, éventuellement disponibles sur demande à ceccopop@gmail.com (sous réserve des quantités encore en stock) 

 

Repost 0
Published by CECCOPOP - Communication politique et publique - dans Publications
commenter cet article